Lors du Conseil municipal du 9 mars 2015, l’équipe municipale a doté la commune d’un budget de fonctionnement et d’investissement pour 2015. Ce budget a été construit en s’appuyant sur les orientations arrêtées préalablement lors du Débat d’Orientation Budgétaire qui a eu lieu le 15 janvier 2015.

 budgetrecettes

budgetdepensestypes

 

 budgetdépensesdomaines
Pour rappel, les grandes lignes du budget 2015 sont les suivantes :

1/Dans un contexte économique national atone, avec un taux de chômage, qui lui ne cesse de progresser, la première volonté est de respecter le pouvoir d'achat des Camboriciens. Pour cela, il a été décidé de ne pas augmenter les taux de la taxe foncière et de la taxe d'habitation en 2015.

2/ Poursuivre la maîtrise des dépenses de fonctionnement pour dégager les moyens financiers suffisants pour investir. Tout en préservant les nombreux services proposés par la commune sur le plan de la petite enfance, scolaire, sportif, culturel, social, chaque année nous nous donnons les moyens d'optimiser nos ressources financières.

3/ Poursuivre l'embellissement de notre cadre de vie. Près de 6 millions d'euros d'investissement sont prévus pour 2015, avec comme action phare, la rénovation de la place Charles de Gaulle, de la place de la Mairie et du parvis de l'église.

Le budget 2015 a été voté en équilibre, pour un montant total de 18.220.000 € qui se répartissent de la façon suivante :

- En fonctionnement : 12.420.000 €

- En investissement : 5.800.000 €

S'agissant du budget de fonctionnement, les recettes de fonctionnement ont été estimées pour un montant total de 12.420.000 € dont le détail est présenté dans le graphique ci-dessus. Toutes ces recettes sont prévues d'être traduites en dépenses de fonctionnement. Dans un souci de maîtrise des dépenses, elles ont été estimées à hauteur de 11.005.000 €. Les deux graphiques illustrant les dépenses permettent de connaître leurs répartitions par chapitre, et par domaine d'activité.

La différence entre les recettes attendues et les dépenses envisagées soit 1.415.000 € constitue «l'autofinancement». Cette enveloppe permet de financer directement les investissements prévus pour 2015.