Le système de vidéo-protection en vigueur sur la commune fait actuellement l’objet d’une mise aux normes pour répondre aux exigences de l’arrêté du 3 août 2007 portant sur les normes techniques des matériels utilisés.

Présentation

Dans le cadre du développement de sa politique de prévention et de dissuasion de la délinquance, la commune a déployé, dès 2005, un dispositif de vidéo-protection sur plusieurs zones de son territoire. La mise en œuvre de la vidéo-protection urbaine répond ainsi à un souci de renforcer la sécurité des personnes et des biens et d’améliorer globalement le niveau de sécurité sur le territoire de la commune.
Pilotée par la Police municipale, la vidéo-protection urbaine, outil d’observation et de prise en compte, participe activement à la détection et au suivi du traitement d’un événement. Elle vise ainsi, dans les domaines prévus par la loi n°95-73 du 21 janvier 1995 modifiée par la loi 2006-64 du 23 janvier 2006, plusieurs objectifs :

  • prévenir et dissuader la délinquance ;
  • coordonner les actions des forces de l’ordre, dans un souci de rapidité d’intervention ;
  • prouver par l’image.

Avertissement au public

Conformément à la loi n°95-73 modifiée par la loi 2 006-64 du 23 janvier 2006 et au décret n°96-926 du 17 octobre 1996 modifié par le décret n°2006-929 du 28 juillet 2006, le public doit être informé de manière claire et permanente de l’existence du système de vidéo-protection et de l’autorité ou de la personne responsable.
Aussi, des panonceaux comportant un pictogramme représentant une caméra ont été implantés aux abords des zones surveillées. Ces panneaux d’avertissements au public sont mis en place de sorte que chaque personne filmée soit en situation de s’y attendre.